Jamais trop tard pour mettre des tags avec SVN

Quand on livre une application logicielle, l’usage veut que l’on tague le code source qui lui correspond dans son système de gestion de version. Oui mais voilà, des fois, on n’a pas le temps alors on ne le fait pas. Qu’à cela ne tienne, il n’est jamais trop tard pour bien faire et voici la méthode que j’ai utilisée pour taguer a posteriori, sur mon dépôt de source , des versions livrées il y a plusieurs semaines.

Prérequis

Cette opération ne fonctionne que si les hypothèses suivantes sont vérifiées :

1ère étape : identifier les numéros de révision

Pour identifier les numéros de révision, il faut utiliser la commande suivante :

svn log <chemin-du-source-à-examiner>

Le résultat de cette commande permet d’identifier les numéros de révision et les dates associées de tous les commit réalisés sur le source examiné. A partir des dates de livraison, on sait alors à quel numéro de révision la livraison correspond.

2ème étape : taguer les révisions identifiées

Pour cela, utiliser la commande suivante :

svn copy -r <num-revision> <chemin-source> <chemin-cible>

Pour rappel aux utilisateurs de SVN, la convention veut que :